LES NEWS de Paul

Un départ corsé mais réussi pour Paul

03
NOV
depart

Notre jeune skipper Paul Hignard a pris le départ hier de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe à 14h depuis la pointe du Grouin dans des conditions météo difficiles. A 10h ce matin, il est 35ème sur 41 au classement dans la catégorie Class40.

> Un départ corsé

Pour les skippers, les premières heures de la course sont musclées avec des conditions météo aussi difficiles qu’instables. Paul a pris un bon départ. Mais depuis hier soir, des incidents sont déjà à déplorer dans la flotte des Class40 chez ses concurrents. Jean Galfione (Serenis Consulting) a heurté une bouée mal éclairée au large de Paimpol et fait route vers Roscoff pour évaluer les dégâts. Un autre concurrent, François Angoulvant (Team Sabrosa) a été hélitreuillé et Thierry Bouchard (Wallfo.com) s’est blessé au poignet et retourne vers Saint-Malo. Gilles Chiorri, Directeur de course l'a constaté : « Il y a eu beaucoup de manœuvres cette nuit, pas mal de fatigue ».

> 35ème au classement

A 10h ce matin, Paul est 35ème au classement sur 41 concurrents (2 ayant déclaré forfait). Il maintient le cap à 9,4 nœuds. Il a lui aussi subi quelques petites avaries cette nuit mais elles sont mineures : problème de bout-dehors, de pilote automatique (mais un 2ème est en place). Le vent (jusqu'à 40 nœuds de vent la nuit dernière, environ 75 km/h) est toujours très instable et reste très changeant.

> Une vedette Bruneau affrétée

Pour suivre la course au plus près de son poulain, Bruneau avait spécialement affrété une vedette ce dimanche 2 novembre. A son bord, quelques salariés et une quarantaine de clients… dans une mer déjà agitée ! Un départ magique au beau milieu des 91 concurrents de cette 10ème édition.

« C’est super de voir les bateaux d’aussi près, on est vraiment plongé dans la course ! », raconte un salarié. « On se rend compte ici du courage et de l’audace qu’il faut à ces skippers pour affronter la mer. Je n’ai qu’un seul mot : respect ! », lance un client… « Le Class40 Bruneau est vraiment majestueux et ce jeune Paul nous impressionne beaucoup ! Bravo Bruneau et bon vent à Paul ! », reprend un autre.

A bord de cette vedette, une invitée spéciale… la maman de Paul : « Je suis fière et heureuse qu’il réalise son rêve. Je suis assez sereine et rassurée de le voir sur ce bateau-là, je sais qu’il a minutieusement été préparé pour qu’il puisse faire une course dans les meilleures conditions possibles ».

Tiens bon Paul !

11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 depart

10 Commentaires

  1. C’est un plaisir à travers notre partenaire en fournitures de bureau de participer à cette formidable aventure !

    Merci de cette initiative.

    Et bon vent !

  2. CHASSERAUD Jean-Jacques

    35ème Paul? Avec les intempéries le classement est pure aléatoire
    Une chose est certaine, Paul dés le départ s’est bien positionné au milieu de la flotte. La nuit venant, Jean Galfione à proximité de Paul délamine sa coque sur une balise. Le pilote automatique pour Paul fait défaut au pire moment. Les avaries pleuvent de partout chez les concurrents. Sodebo s’éclate sur un paquebot mais Paul est toujours là.
    Fais ta course mon petit gars. C’est très dur. Loïck Peyron est devant toi pour t’accueillir à l’arrivée.

  3. Félicitation Paul bonne chance pour les jours à venir.

  4. Breavoine

    Bravo Paul pour ce départ c’est prometteur parmis tous ces concurrents. Tous les matins je consulte ta course continue et garde le cap. Mam 74

  5. CHASSERAUD Jean-Jacques

    Salut Paul. Comment se comporte le bateau dans la houle du large?
    N’hésite pas à lever le pied. Tu es au plus dur.

    1. CHASSERAUD Jean-Jacques

      L’essentiel Paul est d’arrivée à Point à Pitre. Puisses tu mercredi sortir du baston indemne. Laurent Bourgoin en a chié à ses débuts. C’est ce qui en a fait le marin le plus performant. Surveille bien les rafales et je te dis m…

      1. CHASSERAUD Jean-Jacques

        Erratum en me relisant: Laurent Bourgnon et non Bourgoin
        J’aime bien faire ce rapprochement: la relève est assurée…!

  6. valérie

    Bravo au plus jeune des skippers. Tu es courageux et ambitieux vraiment bravo. Fais attention à toi la mer n’est pas toujours sympathique. Bon vent bonne voile et PRUDENCE.

  7. Cette superbe aventure me replonge quelques années auparavant chez JET SERVICES où je travaillais …. quelle chance pour les salariés de JM BRUNEAU de vivre ce challenge ; Je salue LE GRAND COURAGE de ce très jeune skipper et lui souhaite LA REUSSITE !!! BRAVO PAUL

  8. CHASSERAUD Jean-Jacques

    Loïck Peyron à 30 nd a prévenu du temps qu’il vient de traverser.
    La météo plus au nord est encore plus dangereuse. Dans la même zone: Pierre Antoine foudroyé et Sébastien Orgues absent de la carte. Plus au nord Paul attaque à l’ouest dans la bourrasque et des creux de 5 à 10 m. Honnêtement je ne vois pas comment les concurrents vont s’en sortir? L’épisode de la course de 2002 se répète…