LES NEWS de Paul

Réparations effectuées, c’est reparti !

14
NOV
Pierrick Contin

Paul a passé la nuit à réparer les avaries du bateau... et le voilà maintenant reparti en direction de Pointe-à-Pitre !

Excellente nouvelle ce matin, Paul a pu effectué les réparations nécessaires sur son bateau cette nuit ! Il est monté en haut du mât pour réparer la gaine qui bloquait la grand-voile. Il a également pu caler la barre en la stratifiant avec de la résine. Un vrai Mc Giver !

Le voilà maintenant reparti en direction de la Guadeloupe. Joint par sa sœur Axelle ce matin, son objectif est maintenant d'amarrer le Class40 Bruneau dans la marina de Pointe-à-Pitre... C'est tout ce qu'on lui souhaite !

4 Commentaires

  1. Laurence

    Bravo pour les réparations, c’est la dernière ligne droite. D’ici, de métropole on est tous derrière lui.

  2. CHASSERAUD Jean-Jacques

    Vendredi 14 novembre 2014 :
    Vitesse 1,2nds Cap 201° à 1H33
    Vitesse 4,4nds Cap 164° à 6H15
    Vitesse 7,7nds Cap 266° à 13H20
    Le bateau BRUNEAU reprend de la vitesse et Paul HIGNARD se bat par différents changements de cap pour sortir de la bulle anticyclonique.
    Samedi 15 novembre 2014 :
    Vitesse 10,9nds Cap 203° à 12H12
    La vitesse augmente sur le même cap en gagnant au maximum vers le sud pour atteindre la pression des alizés.
    Paul HIGNARD se trouve sur le même cap entre :
    Rodolphe SEPHO 9,8nds sur VOILES44
    Philippe FISTON 11,1nds sur Saint Anne
    Willy BISSAINTE 9,9nds sur Tradysion Gwaloup de Baie-Mahault
    Vive la Bretagne! Vive la Guadeloupe!
    Nouveau départ pour Paul HIGNARD qui reste collé en arrière au gros de la troupe, comme du reste le début de la course.
    Magnifique, Paul. Bien content pout ton sponsor BRUNEAU

  3. Anne Robin

    Peu importe le classement!! Je trouve ta performance absolument magnifique de courage, de ténacité! Tu es un exemple remarquable pour beaucoup de jeunes! Bravo Petit Prince des mers et continue ta route!!

  4. Galerie Marie Adelaide

    Bravo pour le courage et de pas abondonner, oui à l arrivée et fonces tu vas y arriver eric