LES NEWS de Paul

Interview de Maxime Sorel, skipper malouin arrivé 23è en Class40

26
NOV
maxime

Maxime Sorel, jeune skipper malouin sur le Class40 VandB / MS-SAILING suit quotidiennement la course de Paul qu’il connaît bien. Maxime a franchi la ligne d'arrivée de la Route du Rhum - destination Guadeloupe le 23 novembre dernier, à la 23e place.

> Comment as-tu vécu ton dernier jour de course ?

Le début de l’arrivée sur l’île est impressionnant. 21 jours sans voir les côtes… et là on retrouve la terre… et l’odeur de la canne à sucre qui m’a sauté aux narines. Il faut rester concentré, on peut vite passer de 25 à 5 nœuds en quelques minutes. Quand on s’approche de la Guadeloupe, il faut aller chercher la bouée de Basse Terre et ensuite se préparer à entrer dans le canal des Saintes : un cap difficile, des conditions de navigation aussi dures que les premiers jours de course, ça remet les choses en place ! Dans le canal des Saintes, j’ai commencé à réaliser que j’y étais, que j’allais retrouver amis, famille, proches et sponsors !

> L’arrivée à la darse, ça se passe comment ?

L’arrivée, c’est exceptionnel ! Toutes les galères que j’ai vécues au fil de la course s’effacent, on sort de sa bulle ! En fait, en mer, on ne se rend pas du tout compte de tout ce qui se passe autour de nous. J’ai mis beaucoup de temps à quitter le bateau et descendre sur le ponton. J’ai fini par descendre pour aller saluer deux skippers qui arrivaient et que j’avais doublés sur le tour de l’île. Une première route du rhum, c’est une sacrée aventure.

> Un mot à Paul pour ses dernières heures de course ?

Garder la force des voiles, prendre son mal en patience. Il faut finir, je vais essayer d’être là sur le ponton pour l’accueillir et le féliciter ! Il a fait une super course, il écrit son histoire Route du Rhum.

1 Commentaires

  1. CHASSERAUD Jean-Jacques

    Un témoignage de la dureté de la course du début à la fin et la superbe sensation à l’arrivée.
    Maxime et Paul n’étaient pas loin l’un de l’autre dans mes observations en milieu de course.